PAFC- Gabon : Precious Woods-CEB, premier bénéficiaire

jeudi 5 avril 2018 Société & environnement


Le premier certificat de conformité du schéma de Certification Forestière, (PAFC-Gabon), a été remis officiellement mercredi 4 avril 2018 à Libreville à la société Precious Woods-CEB, dirigée par Fréderic Ober, en présence du Directeur Général de l’Agence d’Exécution des Activités de la filière Forêt-Bois, Harnold Jean Marie Ntoutoume. L’initiative est de Mme Rose Ondo qui a cru au projet qu’elle a mis en place, il y a de cela plusieurs années.

L’Agence d’Exécution des activités de la Filière Forêt-Bois (AEAFFB) engagée dans l’accompagnement des opérateurs de la filière bois au Gabon a, avec le soutien du ministère gabonais de la Forêt, organisé dans ses locaux, situés à Louis à Libreville, procédé à la remise officielle du 1er Certificat de Conformité du schéma de Certification Forestière (PAFC-Gabon). La société Precious Woods-CEB), représentée par son Directeur général, Fréderic Ober, s’est la première vue décerner la précieuse distinction.

L’association « PFC Gabon » avec l’aide d’experts a conçu un programme de certification, consistant à la mise en place d’un standard (Ndlr : ensemble d’exigences au plan social, environnemental, économique) et à l’intégration des lois gabonaises pour demander à tout acteur économique gérant une forêt locale qu’il devra au préalable aménager, de se conformer aux règles en vigueur pour obtenir la certification PFC-Gabon. « La certification est un processus d’évaluation de gestion forestière », a déclaré Mme Rose Ondo, enseignant-chercheur à l’université Omar Bongo et présidente de PFC-Gabon.

Très heureux non seulement d’être le premier à obtenir le premier certificat PAFC en Afrique centrale, mais aussi d’être la première entreprise de la filière bois à pouvoir répondre à l’un des piliers du plan opérationnel « Gabon Vert » , initié par le président Ali Bongo Ondimba, le directeur général de Precious Woods Fréderic Ober opérant dans la zone de Lastourville a exprimé sa gratitude à Mme Rose Ondo, initiatrice de ce projet devenu réalité. « Nous espérons vivement que nos collègues forestiers suivront rapidement cette voie, que nous ne pouvons qu’encourager » a-t-il dit.

Bon à savoir : la certification est un outil adapté qui permet à chaque exploitant forestier de prouver aux parties prenantes locales, aux marchés, aux bailleurs de fonds, aux donateurs, à tout le monde qu’il gère bien la forêt et donne une valeur ajoutée qualitative aux bois appartenant à une société certifiée. En rappel, le Gabon est le premier pays d’Afrique noire à avoir conçu avec des techniciens locaux un certificat PAFC reconnu par le FEFC International qui l’a appuyé techniquement ainsi que financièrement dans l’élaboration du schéma de certification.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs