Paludisme : L’UGB opte pour la prévention !

vendredi 28 avril 2017 Santé


Consciente des ravages causés par le paludisme au Gabon, l’Union Gabonaise de Banque (UGB) va en guerre contre le paludisme en offrant des moustiquaires imprégnées aux populations. Un geste que l’établissement bancaire a accompli hier, jeudi 27 avril courant à Avéa, fruit de la collaboration entre l’UGB, l’église de l’Alliance Chrétienne et Missionnaire du Gabon sise dans le quartier éponyme, et la représentante locale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

« Pour les soins de qualité », tel est le thème retenu lors de la récente journée mondiale de lutte contre le paludisme pour laquelle le Gabon n’est pas restée en marge. C’est dans cette logique que se situ le don de l’Union Gabonaise de Banque (UGB) qui a offert des moustiquaires imprégnées aux populations d’Avéa. Objectif : lutter contre le paludisme qui continue d’endeuiller quotidiennement de nombreuses familles.

« Le paludisme est un fléau qui touche les populations, c’est un vrai problème de santé publique pour nos pays. Ce problème, a non seulement un impact sur les populations et sur les familles et même les entreprises en souffrent. Quand on a un collègue qui tombe malade quelque part, c’est l’entreprise qui ne fonctionne pas bien et nous avons aussi le dans notre entreprise d’avoir des employés en bonne santé », a déclaré Abdelaziz Yaaqouba, Administrateur Directeur Général de L’Union Gabonaise de Banque (UGB).

Soulignons que le paludisme, une maladie transmise par l’anophèle femelle touche 40 % de la population mondiale, près de 3,2 milliards d’individus dont 1,3 millions décèdent chaque année.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs