Projet de Révision constitutionnelle : « Ce n’est pas le Président de la République qui a soumis un texte », dixit Ike Ngouoni

vendredi 10 novembre 2017 Politique


Le projet de révision constitutionnelle divisant actuellement la classe politique a constitué l’une des thématiques majeures sur laquelle s’est appesanti le Porte-parole de la Présidence de la République, Ike Ngouoni Aila, lors de sa conférence de presse tenue hier, jeudi 9 novembre courant. Pour lui, l’actuel projet de révision constitutionnelle fait l’objet de procès de mauvaise intention.

Fin du mutisme de la Présidence de la République sur l’actuel projet de révision constitutionnelle suscitant moult commentaires, notamment du côté de l’opposition dite radicale. Ainsi, le Conseiller Spécial du Président de la République, chargé de la communication présidentielle a tenu à mettre un terme à certaines allégations véhiculées çà et là. Sur la question, Ike Ngouoni a précisé d’entrée de jeu que ce projet est l’émanation du récent dialogue politique.

« Cette révision constitutionnelle n’est que la traduction dans les faits de la volonté de la majorité et de l’opposition ». Poursuivant son argumentaire, le conférencier du jour a souligné qu’il faut savoir raison garder. « Il est dans l’intérêt de notre démocratie de dépassionner les débats », a-t-il déclaré avant d’ajouter « Pour l’heure, il ne s’agit que d’un projet qui suit son cours ».Dans la même foulée, le Porte-parole n’a pas manqué de souligner que le projet querellé ne passera pas forcément au Parlement comme lettre à la poste, comme le pense une bonne frange de l’opinion publique. « Il ne faut pas à l’avance préjuger de la capacité des parlementaires à discuter et amender les textes », pense Ike Ngouoni.

Par ailleurs, deux autres thèmes à savoir la participation d’Ali Bongo au Forum mondial de la Jeunesse qui vient de se tenir à Charm El-Cheikh, en Egypte, et la descente de son directeur de Cabinet au port d‘Owendo dans le cadre du lancement de l’opération « Aigle Douane » ont été également abordés lors de cette rencontre avec la presse nationale et internationale.


YFI

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs