Projet Graine : Première récolte de manioc à Makokou

jeudi 9 février 2017 Economie


A Makokou, dans la province de l’Ogooué-Ivindo, la première récolte de manioc issue du programme Graine vient d’être lancée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

A Makokou, le site d’Ekatanyabé, première plantation lancée dans le cadre du programme Graine porte est l’exemple palpable d’une « réussite individuelle et collective ». En pleine maturité, la première récolte a été lancée, il y a quelques jours par Ali Bongo Ondimba en personne. Une satisfaction pour les autorités gabonaises ! Un peu plus d’un an après le lancement du programme, les chiffres sont assez évocateurs. Plus de 70 ha de manioc plantés, pour environ 5 000 inscrits au programme, une centaine de coopératives agréées et une quinzaine de titres fonciers délivrés.

« Nos terres constituent des viviers d’emplois et de richesses inestimables. Dans le respect de notre environnement, nous en tirerons le meilleur pour consolider notre agriculture et assurer l’indépendance alimentaire de notre pays » pour Ali Bongo Ondimba. Actuellement, six provinces sont déjà couvertes par cet ambitieux programme agricole et comptabilisent près de 870 coopératives soit environ 17800 adhérents.

De manière globale, les surfaces de terres cédées par l’Etat dans le cadre du programme sont estimées à près de 2800 ha entièrement préparés pour les cultures vivrières et 1200 ha plantés. Quant aux cultures de rente, 4800 ha ont été aménagés pour la culture des palmiers à huile dans la zone de Ndendé dont 3000 ha plantés. Levier de diversification de l’économie et moteur de croissance, l’agriculture est un gisement d’emplois pour les générations futures. Si Graine connaît une évolution significative à travers le Gabon, le programme traîne tout de même des tares d’ordre fonctionnel qui fragilisent le travail des adhérents.


Michaël Moukouangui Moukala

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs