Rap : NG Bling, nouvelle étoile montante du Hip- Hop africain !

vendredi 17 mars 2017 Culture & people


L’année 2016 à été assurément une année de révélation pour le nouveau prodige du hip hop gabonais, NG Bling. En effet, après avoir écumé toutes les grandes scènes, les chaines de radio et de télévision ainsi qu’une tournée africaine, Ng Bling a récemment été désigné révélation de l’année 2016 par la chaine camerounaise Canal 2 à l’occasion d’une prestigieuse cérémonie de récompense des acteurs culturels du Cameroun et d’Afrique centrale, (Ndlr : Canal 2’Or). Laquelle cérémonie s’est déroulée le 04 Mars dernier au Cameroun. Entretien.

Gaboneco (Ge) : Comment te sens-tu après ta distinction obtenue pendant la 11éme édition du Canal 2’Or ?

NG Bling (NG) : Après cette victoire, je me sens véritablement heureux car je suis le premier Gabonais a remporté ce prix. C’est donc avec fierté que je suis rentré au pays avec ce trophée.

Ge : Selon toi, qu’est ce qui a milité en faveur de ton sacre ?

NG : Je rends grâce à Dieu car je suis entouré d’une bonne équipe. Mon producteur et mon manager dans l’optique de toujours faire progresser ma carrière sont tombés sur ce concours. C’est ainsi qu’ils se sont arrangés à me faire participer, en envoyant un dossier qui contenait ma biographie et certaines de mes œuvres.

Ge : Comment s’est déroulé le concours ?

NG : Après la sortie de la liste des nominés dans les différentes catégories, il suffisait de voter à travers la page officielle de Canal2’Or en mettant la mention "j’aime" sur la photo de l’artiste de votre choix, d’une part. Et d’autre part, envoyer par messagerie le code correspondant à l’artiste sur un numéro local.

Ge : Le vote du public a toujours constitué un handicap pour les artistes gabonais engagés dans des compétitions panafricaines. Comment as tu fait pour contourner cette difficulté ?

NG : il faut dire que quand nous nous sommes rendu compte du fait qu’au Gabon en dehors du vote sur la page facebook de Canal2’Or, il n’était pas possible de voter par messagerie car il fallait être en terre camerounaise pour voir son vote par messagerie validé. Mais comme Ng Bling a autour de lui une grande famille, (son staff) qui a mis en place une stratégie de communication, afin de booster les fans à travers l’Afrique.

Ge : Le Canal 2’or est ta première récompense internationale, qu’est ce qui t’a permis de survolé ta catégorie ?

NG : Pour répondre à cette question trois mots me viennent à l’esprit : « Dieu », « Travail » et « Talent ».

Ge : Que retiens-tu de cette soirée durant laquelle tu a été sacré Meilleure révélation de l’année 2016 ?

NG : La persévérance ! Je retiens que dans la vie seuls les combattants arrivent a atteindre leurs objectifs. Cette victoire pour moi représente un stimulus de plus afin de toujours aller de l’avant : d’abord meilleur rappeur du moment dans mon pays et maintenant meilleure révélation d’Afrique centrale, aux côtés d’artistes aussi talentueux. Je ne peux que remercier Dieu et tous ceux qui de près ou de loin contribuent à cette œuvre. Maintenant le but visé est d’aller conquérir d’autres territoires. Pourquoi pas meilleur rappeur africain ?

Ge : De retour au pays, l’accueil dans la corporation a t-il été à la hauteur de tes attentes après une telle performance ?

NG : Malheureusement pas du tout ! Je m’attendais à être reçu comme un digne fils de son pays en rapportant un prix, quand bien même en allant sur Yaoundé dans mon esprit, il ne s’agissait pas seulement de l’ artiste NG Bling mais de la Nation Gabonaise. Sur mes épaules, c’est le Gabon que je portais avec fierté. Mais triste a été ma surprise de voir qu’à l’exception de certains médias comme kanal7, Gabon24, urbain FM, radio Ubuntu, Gabon News et vous évidemment, qui ont souhaité me féliciter( et à qui je dis merci), d’autres ont briller par leur silence. Aussi je remercie mes fans qui n’ont pas cessé de m’adresser des félicitations à travers les appels, SMS et réseaux sociaux.

Ge : Qu’apporte cette distinction à ta carrière ?

NG : cette victoire m’apporte plus de visibilité sur le plan international, d’autant plus qu’il ne s’agit plus seulement de Ng Bling du Gabon, mais dorénavant de Ng Bling, nouvelle étoile montante d’Afrique.

Ge : Es-tu sur d’autres projets ?

NG : L’artiste NG Bling est sur plusieurs projets, notamment la préparation de son premier album. Je promets quelques surprises parmi lesquelles des collaborations avec d’autres artistes africains, dont je préfère taire les noms pour un meilleur effet de surprise.

Ge : As-tu des concerts et festivals prévus ?

NG : Oui. J’ai plusieurs dates callées, beaucoup plus à l’extérieur du pays.


Propos recueillis par Moulenda Fatombi Waris

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs