Reprise de la SEEG par RusHydro : L’étonnement du gouvernement !

jeudi 8 mars 2018 Economie


Annoncée partante pour la reprise de l’unique entreprise de distribution d’eau et d’électricité, filiale du groupe français Veolia, la société RusHydro pourrait ne pas être l’acquéreur de la SEEG.

Surpris par cette annonce, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Patrick Eyogo Edzang dit ne pouvoir confirmer la rumeur. Selon lui, « en ce moment, les entreprises se bousculent au pavillon pour emporter les contrats de gestion de l’eau et de l’électricité » et il dit avoir été le « premier surpris » par cette annonce de l’ambassadeur de Russie au Gabon. « Nous n’avons pas vraiment ce genre de discussion ». A l’opposé de cette surprise, le gouvernement prend « le temps de modéliser son projet », selon le ministre pour conclure un nouveau partenariat.

Dans les visés de ce plan, de nombreux acteurs francophones rentrent dans le champ des potentiels futurs partenaires aptes à reprendre la place de choix accordée au groupe français Veolia, maison mère de la SEEG durant plus de vingt ans au Gabon.
En attendant que le gouvernement trouve enfin un potentiel repreneur des actifs de la SEEG, le suspense continue à Libreville. Mais au final, la question que l’on peut certainement se poser est celle de savoir quelles ont été les motivations de l’ambassadeur de la Russie en annonçant RusHydro comme repreneur de la SEEG ?


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs