Retour d’Ali Bongo Ondimba : Fin de la polémique sur la vacance de pouvoir ?

samedi 23 mars 2019 Politique


Ali Bongo Ondimba, le Président de la République gabonaise regagne Libreville, la capitale gabonaise, ce samedi 23 mars 2019, après une absence de 5 mois.

« Ali Bongo Ondimba, quittera le Maroc pour rentrer au Gabon ce samedi 23 mars ». L’information a été donnée il y a quelques jours par Ike Ngouoni, le Porte-parole de la Présidence de la République. Pour accueillir le Président de la République, conformément à l’appel à l’ « accueil » lancé par le PDG, le parti auquel appartient ce dernier, une foule composée à cet effet, des militants du parti devrait effectuer le déplacement vers l’aéroport de Libreville. Ce retour après des apparitions sporadiques dans son pays dont la dernière en date remonte à fin février dernier pour la tenue d’un conseil des ministres, conforte le gouvernement qui n’a pas manqué de saluer ce retour au bercail du numéro un gabonais. « Ce retour est une excellente nouvelle pour notre pays, le Gabon. Il est la preuve manifeste du rétablissement total de la santé du chef de l’État après quelques mois de convalescence à Rabat au Maroc », souligne le gouvernement dans un communiqué.

Un retour attendu

Après une absence de cinq mois, en raison de son état de santé, le retour du Président de la République, Ali Bongo Ondimba est attendu. En effet, la longue période d’absence de ce dernier à la tête de l’Etat et les évènements qui se sont succédé durant cette période ont non seulement divisé encore un peu plus la classe politique gabonaise mais également alimenté des suspicions sur le fonctionnement des institutions de l’Etat dont la Présidence de la République. Souvent partagés sur son état de nombreux observateurs remettaient sans cesse en cause la capacité d’Ali Bongo Ondimba de continuer d’assumer ses fonctions au sommet de l’Etat.

Si par moult stratagèmes, la lucidité de la Président de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo a permis à ce dernier de conserver son fauteuil, il reste que l’arrivée d’Ali Bongo Ondimba ce samedi au Gabon devrait constituer une nouvelle preuve de vie de ce dernier pour les dubitatifs. Ses aptitudes à diriger le Gabon après cette période sombre seront également observées.

L’Arabie saoudite et le Maroc gratifiés

Très actif dans le soutien de son ami et frère, le roi du Maroc, Mohamed VI qui a accueilli dans son pays durant quelques mois le Président de la République pour sa période de convalescence a été gratifié par les autorités de la république qui l’ont « chaleureusement » remercié pour la qualité de son accueil et l’inestimable soutien apporté tout au long de son séjour dans le Royaume chérifien. Conscient de cette implication, le gouvernement n’a pas été en reste et à également adresser ses plus vifs remerciements au Royaume d’Arabie Saoudite y compris à sa Majesté « le Roi Mohammed VI dont l’appui a été inestimable pour le soutien indéfectible témoigné au numéro un gabonais dans cette épreuve difficile ».


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs