Session extraordinaire de la CEEAC : Les Ministres de la sous-région préparent le terrain

lundi 16 décembre 2019 Politique


Réunis lors de l’ouverture de la huitième session extraordinaire du conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), lundi 16 décembre à l’hôtel Radisson Blu de Libreville, les ministres de la sous-région ont été invités à examiner et adopter les textes additionnels de la conférence qui s’ouvre le 18 décembre.

La neuvième session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEEAC s’ouvre officiellement ce 18 décembre au Radisson Blu de Libreville. Au cours de ces travaux, les chefs d’Etat examineront et valideront le rapport des travaux des ministres et les cinq textes relatifs à la réforme institutionnelle de la CEEAC. Cette réforme vise à améliorer l’efficacité et l’efficience de l’institution sous- régionale dans l’objectif de réaliser un saut qualitatif dans la gouvernance pour faire de la CEEAC, une institution viable et forte.

Longtemps voulue, cette réforme revêt un caractère capital pour cette institution. En effet, voici plusieurs années que les instances dirigeantes de la CEEAC cherchent à opérationnaliser le processus d’intégration régionale qui facilitera l’intégration économique et commerciale de cette sous région. Avec cette nouvelle réforme, ces derniers se rapprochent progressivement de cet idéal de développement souhaité, puisque ce nouveau document intègre de nombreux aspects autrefois source de blocage.

« Faisant le constat (…) des difficultés que rencontrait notre institution communautaire à atteindre ses objectifs, ils ont fixé de manière claire et précise, les axes principaux de cette réforme  » reconnaît Alain-Claude Bilié-By-Nze, le Ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères du Gabon et Président du conseil des ministres de la CEEAC.

Préparant à cet effet la neuvième session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEEAC, ce dernier, à l’occasion de la huitième session extraordinaire des Ministres de la CEEAC, a présidé le travail de finalisation des documents de base attendus par les chefs d’Etat et de Gouvernement. « Après des années de réflexion et de travail des experts et des Ministres, notre instance est à présent invitée à intégrer, dans chacun des cinq instruments validés et paraphés, les éventuels amendements introduits par les Chefs d’Etat et de Gouvernement auxdits projets de textes, en vue de les soumettre à la Conférence » a souligné le Président en exercice du conseil des ministres de la CEEAC.

Convaincu du consensus ayant prévalu lors de la réunions du Comité de pilotage, ce dernier croit à l’aisance de travail dans la finalisation des documents de base attendus par les chefs d’Etat et de Gouvernement à l’occasion de la neuvième session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEEAC qui s’ouvre sous peu.


Michael Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs