Sida : Quand la stigmatisation persite !

dimanche 3 décembre 2017 Santé


L’augmentation du nombre des personnes vivant avec le VIH, PVVIH inquiète, particulièrement au Gabon où la stigmatisation demeure bien présente.

Les derniers chiffres montrent une nette augmentation du nombre de personnes infectées par le VIH au Gabon. Environ six personnes meurent de cette maladie chaque jour dans le pays. A cela s’ajoute la stigmatisation de la société.

« Les conséquences sont effroyables dans nos familles et pour notre économie. Les jeunes continuent à être les principales victimes. Le pire, c’est le regard que nous avons de cette maladie et de ceux qui en souffrent. Plusieurs compatriotes, malades, continuent de se cacher, de ne pas se faire soigner. Ils sont incapables, quand ils n’ont pas simplement honte, d’affronter le jugement et le regard de l’entourage », soutient le Dieudonné Minlama, politicien, fondateur du mouvement Ensemble pour la République, dans un discours prononcé à l’occasion de cette journée.

Combat

 ?

Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, plusieurs personnes continuent à considérer le Sida comme la pire des maladies, et ce, alors que le respect des prescriptions médicales permet de vivre « normalement » et longtemps. Pour ce faire, les préjugés autour de cette maladie doivent être bannis. Pour Dieudonné Minlama, la victoire sur le Sida doit d’abord être psychologique.

« Nous devons cesser de faire du Sida un tabou. Nous devons considérer le Sida comme les autres maladies : le paludisme, le diabète, l’hypertension. C’est à partir de ce moment que nous prendrons une revanche sur elle », explique-t-il.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs