Edito : Quid de la solidarité gouvernementale ? - commentaires