Edito : CHIRAC ET L’AFRIQUE - commentaires