Qualité de vie à Libreville : Que de chemin à parcourir !

16 mars, 14:18, par mengue

C’est pour cela que le président Mamboundou avait dit que le peuple gabonais ne méritait pas que l’on se sacrifie pour lui. Il avait tout dit. Les Gabonais ne meurent pas de MISÈRE, sinon tous seraient morts en 50ans de règne de la dynastie BONGO, où le pouvoir se transmet de Père en Fils comme s’il s’agissait d’une d’une relique famille. Pitié des gabonais qui n’ont pas pitiés d’eux-mêmes.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.