SUCAF : Princesse Tatie revêt une nouvelle identité visuelle

samedi 5 octobre 2019 Economie


Dans l’optique d’être en phase avec les consommateurs, le Directeur de SUCAF Gabon Benoît Simon, le coordinateur Marketing régional Sylvestre Nanga Coulibaly, le Directeur Commercial et Marketing Donald Ollo Nguema et Fortuné Eyi, coordinateur opérationnel ont présenté officiellement vendredi 4 octobre 2019 à Libreville, le nouveau design de la marque panafricaine de sucre Princesse Tatie.

Six ans après son lancement au Gabon par la SUCAF, les responsables de la marque panafricaine de sucre Princesse Tatie qui compte près de 80 millions de consommateurs dans six pays d’Afrique : le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Congo, la Centrafrique et le Gabon ont présenté le 4 octobre 2019 à Libreville, un nouvel habillage et une nouvelle vision de leur produit jugé indispensable dans les ménages.

«  Il était nécessaire de revisiter notre marque et de la faire évoluer en vue de répondre aux attentes des consommateurs de plus en plus exigeants et capitaliser sur les leviers d’action nécessaires à une meilleure notoriété et attractivité de la marque sur nos marchés  » a déclaré le Directeur Général de la SUCAF Benoît Simon.

Selon le responsable commercial et marketing Donald Ollo Nguema, le relooking de la marque a porté sur le changement de slogan en passant de «  Princesse Tatie sucre vos envies  » à « Le grand sucre des petits bonheurs  ». «  Cette petite phrase de 6 mots exprime 3 choses : l’activité de la marque, l’excellente qualité de ses produits et le bénéfice émotionnel qu’ils procurent  » a-t-il précisé.

Par ailleurs selon lui , le logo ovale représente la féminité et la typographie dessinée à la main lui confère un caractère unique qui rappelle l’authenticité de l’art africain , la représentation de la princesse, femme coquette et moderne revendiquant son africanité avec une posture démontrant une certaine assurance et une calebasse évoquant l’abondance et la générosité sont autant de changements de Princesse Tatie.

Le produit qui se décline sous forme de sucre blanc ou roux, en granulé ou en morceaux se décline sous divers formats préemballés et est désormais caractérisé par le Logo « Princesse Tatie », la main de la princesse suggérant des situations de consommation : café, yaourt, tartes..

Les codes couleurs sont différenciés (rose pour le sucre blanc et orange pour le sucre roux) pour différencier les produits, l’origine naturelle : Les cannes à sucre en mouvement respectant les codes couleurs de différenciation des produits. Les informations nutritionnelles sont affichées sur le packaging haut de gamme ainsi qu’un numéro de service consommateur.

Pour la direction générale de SUCAF Gabon qui dit miser sur la qualité de ses produits les objectifs de ce nouveau design sont entre autres de renforcer l’image positive et moderne adaptée à la clientèle de plus en plus exigeante, créer une relation de confiance avec les consommateurs et enfin augmenter la notoriété et la reconnaissance de Princesse Tatie au niveau local et régional.

Le paquet de sucre Princesse Tatie ne doit pas être vendu à 1000 franc Cfa !

Donald Ollo Nguema a profité de cette occasion pour s’insurger contre les spéculations sur le prix du sucre Princesse Tatie et a mis en garde les revendeurs véreux.

Selon ce dernier, les prix de vente du paquet du sucre de marque « Princesse Tatie », homologués par la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) conformément à son arrêté 241, sont fixés par zone. Le paquet du sucre (roux ou blanc) est vendu à 845 FCFA à Libreville et à 815 à Franceville.

« Il n’est pas normal qu’il y ait spéculation sur le prix du sucre ; si un consommateur achète le paquet du sucre à 1000 f, il faut automatiquement traduire ce détaillant en justice », a-t-il déclaré.

Pour lutter contre ces spéculations sur le prix du kg de sucre, la SUCAF a injecté des moyens pour une mise en place d’une brigade de contrôle de la DGCC. L’entreprise panafricaine invite également les consommateurs à appeler le « 04 09 09 80 » pour signaler les abus constatés.Une adresse mail dédiée pour des suggestions est aussi estampillée sur le paquet du sucre.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs