Taekwondo/Open de Slovénie : Maria Mouegha de nouveau médaillée d’or !

mardi 28 février 2017 Sport


Décidément rien n’arrête plus la jeune Panthère, Maria Mouegha, porte étendard du taekwondo féminin gabonais depuis près de 7 ans. Après son titre de vainqueur de l’Open international de Luxor G2 en Egypte dans la catégorie des -67 KG, Maria Mouegha vient encore de monter sur la plus haute marche du podium à l’Open de Slovénie, dimanche dernier.

Figure de proue du taekwondo gabonais depuis plus de 7 ans, Maria Mouegha va de succès en succès à l’international. La vice-championne d’Afrique dans la catégorie des -67 kg, vient de décrocher le titre de championne de l’Open de Slovénie chez les dames. Un autre titre obtenu par la Panthère une semaine après celui de l’Open de Luxor auquel prenaient part 26 représentants venus de divers horizons.

Lors de l’open de Slovénie, Maria Mouegha a marché sur toutes ses concurrentes avant de disposer en finale d’une athlète croate à l’Open international de Slovénie.

Maria Mouegha résidant en Espagne et coachée par Juan AntonioRamos, (Ndlr : du fait de sa bourse attribuée par le comité olympique gabonais), est d’avis que cette autre médaille d’or résulte d’un dur labeur. Une médaille qu’elle dédie d’ailleurs à ceux qui œuvrent de près ou de loin à sa réussite.
Chez les hommes, Antony Obame qui a terminé 2e une semaine avant à l’Open international de Luxor en Egypte n’a pas effectué le déplacement en Slovénie.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs