Tronçon PK11-12 rail : Le calvaire quaotidien des résidants !

vendredi 20 juillet 2018 Société & environnement


En état de dégradation avancée, la voie d’accès au quartier Rail, à quelques kilomètres du PK11 et 12 constitue un casse-tête chinois voire un danger pour les usagers de cette zone.

Des bourbiers en plein périphérie de Libreville, flaques d’eau de part et d’autres sur la voie, et ce, en pleine saison sèche, des séparations causées par l’érosion et l’arrêt des travaux d’aménagement. A cela s’ajoute l’incivisme de certains automobilistes qui roulent sur le trottoir à quelques endroits entre le PK11 et PK12. Pire, la voie menant au PK12 Rail, (Ndlr : que l’on empreinte un « clando » au PK11 ou 12) donne le tournis en raison de son état de dégradation. Un véritable danger pour les usagers qui n’ont d’autres choix, car unique voie d’accès. « C’est notre quotidien ! Il y a bien longtemps que cette route est dans cet état sans que cela n’interpelle ceux qui nous dirigent », confie un chauffeur de clando qui dit sacrifier son véhicule pour faciliter les déplacements des résidents, bien que cela soit monnayé.

Sur le long du tronçon en entrant par le PK11, des vestiges des travaux non achevés et réalisés par une entreprise dont certains ne s’en souviennent plus, sont pourtant visibles. Certainement la preuve de la volonté de bitumer ladite voie. Un rêve très vite interrompu au moment où certains riverains ont vu le semblant de goudron s’arrêter au niveau de l’hôpital de Melen. Et « cela remonte à bien longtemps », s’exclame un passager rencontré à bord d’un « taxi brousse ». Pour accéder au quartier Rail en pleine mutation, les chauffeurs sont contraints de rouler au pas. « Sinon ça pourrait être le pire ! », confie le chauffeur de clando. Comme bon nombre des coins reculés de Libreville, ce quartier enregistre abrite plusieurs âme et les maisons poussent de terre tels es champignons. Il est donc impérieux d’aménager la voie d’accès de ce quartier périphérique.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs