Tropicale Amissa Bongo 2020 /Etape 1 : L’Italien Attilio Viviani vainqueur

lundi 20 janvier 2020 Sport


Les premiers coups de pédale de la 15e édition de la Tropicale Amissa Bongo ont été donnés lundi 20 janvier 2020 sur l’étape Bitam-Ebolowa au Cameroun, longue de 149 km. C’est donc l’Italien Attilio Viviani du club français Cofidis qui s’est imposé devant tous ses adversaires avec un temps de 3h33’47.

Très attendu au nord du Gabon, le coup d’envoi de la 15e édition de la Tropicale Amissa Bongo donné lundi 20 janvier 2020 à la place des fêtes de Bitam en présence de plusieurs milliers de personnes a tenu toutes ses promesses. Avec un plateau élite très relevé, la première étape sur le parcours Bitam-Ebolowa a fait les affaires de l’Italien de Cofidis, Attilio Viviani, vainqueur devant l’Erythréen Yemane Dawit (3h33’50) et le Français de Total Direct Energie Lorrenzo Mazin (3h’33’51).

« C’était une étape difficile. Il faisait très chaud. J’ai fait une échappée de six minutes. C’était beaucoup de sprint pour faire la différence devant un bon sprinter comme Mazin. Je regarde désormais la prochaine étape pour tenter de conserver le maillot » a déclaré Attilio Viviani.

Pas de surprise côté gabonais, malgré la volonté des coureurs. Le vétéran Ghislain Ndong a terminé 77e, Geoffroy Ngandamba et Glen Moulengui respectivement 81e et 86e. Cependant, la grosse désillusion c’est le jeune Farel Orphée Mba Tounkara qui a terminé bon dernier de la course. C’est à dire hors délais. Des résultats qui relèvent de l’impréparation et de l’amateurisme des responsables du cyclisme gabonais.

« La course a été difficile pour nous gabonais sans préparation mais aussi pour tous les coureurs africains. Dès le départ nous n’avons pas eu de repos. Les professionnels ont accéléré sans cesse. Cette année c’est quand même 7 équipes professionnelles qui participent à la Tropicale ! C’est fort ! Pour dire vrai. Cependant avec un peu de volonté rien n’est impossible. Moi je suis optimiste pour les prochaines étapes on peut faire mieux. On doit tout faire pour être dans le classement et surtout ne pas abandonner » a déclaré Ghislain Ndong, le meilleur gabonais de l’étape 1. Mardi 21 janvier 2020, place au parcours Bitam-Oyem (107 km).


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs