Vice-présidence de la République/Limogeage : La fin de Maganga Moussavou ?

mercredi 22 mai 2019 Politique


Député, ministre sous l’ère de feu Omar Bongo Ondimba, maire de la commune de Mouila, dans la province de la Ngounie, opposant à Ali Bongo Ondimba lors de la dernière élection présidentielle de 2016 avant de finir Vice-Président de la République sous la magistrature de ce dernier, la dernière carte politique de Pierre Claver Maganga Moussavou semble désormais être épuisée. En atteste sa toute récente éviction du poste de Vice-président de la République.

En politique, comme dans la vie, certaines histoires commencent bien et se terminent de la même manière . Toutefois, ce n’est pas toujours le cas. On en veut pour preuve, celle de Pierre Claver Maganga Moussavou, le Président du Parti social démocrate (PSD), désormais ancien vice-président de la République, débauché car soupçonné d’être impliqué dans ce qu’il est convenu d’appeler le « kevazingogate », (Ndlr : détournement des containers de Kevazingo, une essence précieuse du terroir, interdite d’exploitation depuis l’année dernière).

Après presque deux ans au sommet de l’état, Maganga Moussavou vient d’être remercié, et ce, sans préavis. Ce lapidaire passage au haut sommet de l’Etat était prévisible car ils sont peu nombreux, les opposants, sous le régime d’Ali Bongo Ondimba, à avoir poussé racines au pouvoir. Les exemples de Mathieu Mboumba Nziengui de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), de Bruno Ben Moubamba de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), sont illustratifs de la fin des opposants cohabitant avec le pouvoir. Le cas de Pierre Claver Maganga Moussavou ne déroge pas à la règle.

De l’avis de certains observateurs, Maganga Moussavou a joué toutes ses cartes, au regard de son positionnement politique peu clair. S’il advenait qu’il s’entête à reporter la casquette d’opposant, la question qu’on peut se poser est celle de savoir qui le suivra ? Pour lui, les dés sont désormais pipés. Il parait, à l’heure actuelle presqu’improbable d’entrevoir une belle issue politique pour lui. A moins que se produise un miracle !


Michaël Moukouangui Moukala

Vos commentaires

  • Le 22 mai à 20:32, par test En réponse à : Vice-présidence de la République/Limogeage : La fin de Maganga Moussavou ?

    Il a voulu jouer avec le feu, mais il n’a pas compris que faire de lui un vice president etait un bon moyen de le mettre dans un sac. Ali n’est un petit et il a beaucoup appris de son pere. Moussavou faisait de l’ombre et il avait deja pris des aires depuis la maladie d’Ali. Il est clair que ce voleur de grands chemins voulait prendre la place d’Ali. Mais bon, meme si je ne suis pas certain qu’il est implique dans cette affaire, je pense qu’ils ont trouve une belle porte de sorti pour lui. Il est bien fini dans la vie politique du Gabon.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 14:24, par Ibouanga En réponse à : Vice-présidence de la République/Limogeage : La fin de Maganga Moussavou ?

    En quoi ce monsieur Maganga Moussavou est-il innocent dans cette mafia chinoise ?
    Il reconnait - publiquement ce 22 Mai chez lui - avoir été en contact avec le chinois WU Francois, cerveau de la mafia.
    Maganga tente vainement et faussement de se décharger en voulant accuser les autres. Juste pour nous dire que : lui et Mapangou ne sont pas les seuls.
    Bien fait pour lui.
    Il meriterait meme d’etre arrêté pour ce genre de crime economique,

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:17, par Test En réponse à : Vice-présidence de la République/Limogeage : La fin de Maganga Moussavou ?

    Dans l’esprit de ce voleur, on peut humilier tout le monde sauf Maganga Moussavou. Je suis Moussavou et le reste on s’en tapa. Voila un Vice President qui, au moment ou l’etat preleve sur les salaires des agents de l’etat, se permet de depenser 600 millions pour l’achat de ses voitures. J’espere que tu est fini

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs