Voiries : Vers la réhabilitation des routes dégradées !

vendredi 21 avril 2017 Economie


En piteux état, plusieurs routes, difficilement praticables situées entre le PK12 et Akiéni vont bientôt faire peau neuve. Mieux, d’autres voies de communication verront le jour. C’est du moins le vœu ardent des autorités de tutelle qui viennent de signer un accord avec des investisseurs étrangers.

Au moment où certains tronçons routiers sont « remis à neuf », comme c’est le cas dans la Ngounie ou le Moyen-Ogooué, d’autres par contre notamment dans l’Ogooué-Ivindo ou Haut-Ogooué demeurent dans un état de dégradation plus qu’avancé. Conscient de cela, le Gouvernement, via le Ministère des Infrastructures et celui de l’Economie, viennent de signer avec des investisseurs étrangers un accord relatif à la réhabilitation, la construction en revêtement bitumeux de différents tronçons routiers localisés entre le PK12 et Akiéni, (Ndlr : particulièrement entre le PK12 et les localités de Bifoun, Ndjolé, Alembe, Mikouyi, La Leyou, Franceville, Kelle et Akiéni).

Lequel contrat court sur douze mois et permettra à terme la fluidité de la circulation des biens et personnes dans les zones ciblées. Toutefois il ne faut proclamer trop vite la fin des nids-de-poule et autres bourbiers, car les données techniques et géologiques, études de faisabilité et d’impact environnemental, permis, réglementation doivent au préalable êtres délivrés avant le début effectif des travaux.


Michaël Moukouangui Moukala

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs