Volley-ball /Ligue de l’Estuaire : L’élection de Jean Claude Mwane Boulingui contestée !

lundi 4 novembre 2019 Sport


C’est sur fond de contestations que le président de la ligue de l’Estuaire de volley-ball, candidat à sa propre succession pour un quatrième mandat, Jean Claude Mwane Boulingui, protégé du ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou, a été réélu à la tête de la Ligue de l’Estuaire de Volley-ball, samedi 02 novembre 2019 à Libreville par la majorité de ses pairs.

Après désapprobation de son bilan financier et moral par l’assistance en Assemblée Générale ordinaire, Jean Claude Mwane Boulingui a un peu plus tard été à nouveau porté samedi 02 novembre 2019 à la présidence de la ligue de l’Estuaire de volley-ball qu’il gère sans partage depuis 12 ans .

C’est avec un score de 7 voix contre 4 que Jean Claude Mwane Boulingui a pris le dessus sur son challenger direct Max Garland Maganga après le désistement inexplicable du 3e candidat Gemmick Ndjila quelques minutes seulement avant le scrutin.

Pour plusieurs responsables de clubs, l’élection de Jean Claude Mwane Boulingui est une pure mascarade, d’autant plus que sa gestion a été désapprouvée en assemblée générale ordinaire. Après avoir perdu le quitus de son bilan financier et moral, celui qui cumule 12 ans de magistère devrait purement et simplement renoncer à un 4e mandat.

Toute chose balayée du revers de la main par le collaborateur direct de Biendi Manganga Moussavou, qui jette l’opprobre sur ces pairs qui ne lui ont pas donné le quitus du bilan financier et moral. Selon lui, on ne vote pas contre un bilan financier quand on ne cotise pas sachant que la ligue n’a pas de subvention.

Pour le secrétariat de la Fédération Gabonaise de volley-ball, cette élection ne devrait souffrir d’aucune contestation car aucun texte de la ligue n’interdit de se présenter à une élection même après avoir été désavoué lors du vote du bilan moral et financer, comme cela a été le cas pour le président élu à sa propre succession pour 4 ans de plus .


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs